mobileLogo
Ekaterra Logo

Atteindre l'objectif de zéro déchet

Article initialement publié le 21/05/2021 sur unilever.com

Le nom ekaterra se traduit par "une seule terre" : lors de notre lancement en 2021, nous avons choisi ce terme pour souligner notre engagement envers la planète. Et notre conviction que, puisqu'il n'y a qu'une seule terre, nous devons faire de notre mieux pour la protéger. En tant que plus grande entreprise de thé au monde, nos activités génèrent des déchets. Ce qui est important, c'est de comprendre que cela n'est pas forcément mauvais. En faisant des choix durables, nous pouvons avoir un effet net positif sur la planète. Nous pouvons non seulement réduire nos déchets, mais aussi faire en sorte qu'ils servent à aider la nature, soit en nourrissant les sols, soit en étant réutilisés ou recyclés, soit en contribuant à générer de l'énergie "positive pour le climat". Voici quelques exemples de nos engagements.

1. Sachets de thé d'origine végétale d'ici 2025

  • Nous faisons en sorte que tous nos sachets de thé soient entièrement à base de plantes d'ici 2025. Nous avons déjà bien progressé dans ce projet, mais dans certains pays, les sachets à base de pétrole sont encore utilisés. Nous allons passer à des matériaux à base de bois et à des "bioplastiques" tels que le PLA (acide polylactique), fabriqué à partir de maïs.

  • Nous travaillerons avec des partenaires à travers l'industrie du thé pour généraliser cette pratique à l'échelle mondiale.

2. Des emballages 100 % recyclables, compostables ou réutilisables d'ici 2025

  • La plupart des consommateurs souhaitent recycler, mais il n'existe pas toujours de moyen simple de le faire. C'est pourquoi, en plus de veiller à ce que tous nos emballages soient fabriqués à partir de matériaux recyclables, nous collaborerons avec l'industrie et les autorités locales pour améliorer les infrastructures de collecte et de recyclage des déchets dans le monde entier.

  • En plus de cette ambition, nous développerons et testerons des matériaux recyclés de qualité alimentaire d'ici 2030.

  • Dans ce qui pourrait s'avérer être le plus grand changement de tous, nous lancerons des emballages rechargeables d'ici 2030. Il s'agira d'une véritable révolution en matière d'achats : nous abandonnerons le modèle à "usage unique" qui a été privilégié pendant la majeure partie du XXe siècle pour adopter une approche "circulaire" et "réutilisable". Gardez l'œil ouvert pour découvrir notre style emblématique et écologique.

3. Nous nous approvisionnerons de manière régénérative d'ici 2030, en commençant par nos propres plantations de thé

  • L'énergie est utilisée pour faire pousser et créer des choses. Chaque feuille, chaque sachet de thé, chaque carton, chaque bouteille - ils ont tous eu besoin d'énergie pour naître. Ainsi, lorsqu'un objet finit à la décharge, c'est un gaspillage d'énergie.

  • D'ici 2030, nous allons faire en sorte qu'aucun de nos déchets ne finisse dans une décharge. Nous travaillons déjà avec nos partenaires sur des technologies nouvelles et innovantes qui ne génèrent tout simplement pas de déchets.

  • Lorsque les déchets ne peuvent être recyclés en raison d'un manque d'infrastructures, nous nous tournerons vers l'upcycling, donnant ainsi aux communautés de ces marchés la possibilité de gagner leur vie dans le cadre de l'écosystème ekaterra. Dans nos propres usines, nous avons déjà atteint l'objectif de "zéro mise en décharge". Ce que les consommateurs et les entreprises jettent n'est généralement pas vu comme très intéressant. Mais cela devient passionnant lorsque vous réalisez que les "déchets" sont une opportunité de renouvellement. C'est pourquoi nous mettons tant l'accent sur l'objectif du "zéro déchet". Il est de notre devoir de nous assurer que les emballages et les déchets que nous produisons ont une fin éthique - et sont entièrement recyclés, réutilisés, compostés ou upcyclés.