mobileLogo
Ekaterra Logo

Restaurer la nature

Article initialement publié le 21/05/2021 sur unilever.com

En tant que plus grande entreprise de thé au monde, nous devons recourir à des processus nécessitant de nombreuses ressources pour vous proposer des thés savoureux. Les thés - autres que ceux en vrac - doivent être emballés. Les sachets doivent être confectionnés et mis en boites. Avec 100 milliards de tasses consommées chaque année, notre empreinte environnementale n'est pas des plus faibles. Mais comme nous sommes une grande entreprise, même les plus petits changements que nous faisons peuvent avoir un effet considérable. La bonne nouvelle, c'est que nous nous sommes fixés des objectifs ambitieux, non seulement pour utiliser moins de ressources et économiser encore plus d'énergie, mais aussi pour préserver et enrichir la nature elle-même. C'est notre engagement à "restaurer la nature", à redonner plus que ce que nous prenons. Voici cinq façons d'y contribuer.

1. Favoriser la reforestation d'ici 2023

  • D'ici 2023, nous veillons à ce que tout le thé, le carton et le bois utilisés pour la fabrication de nos produits soient gérés de manière durable.

  • Au Kenya, nous travaillons avec nos partenaires pour restaurer la forêt de South Western Mau, qui longe nos plantations de thé kenyanes. Cette forêt est l'un des plus importants reservoirs d'eau d'Afrique.

  • Nous " figeons le temps" sur notre empreinte foncière. En combinant de bonnes méthodes agricoles fondées sur des années de culture de thé, des interventions basées sur la recherche et de nouvelles variétés, nous avons trouvé depuis 1993 le moyen de doubler nos rendements. Nous continuerons à avancer dans cette direction, en utilisant l'agriculture de précision, des variétés de cultures améliorées et des techniques de culture spécifiques au thé.

2. 100% certifié durable d'ici 2025

  • Dès 2025, nous serons en mesure d'affirmer que tous nos thés proviennent de sources durables.

  • Nous nous associons aux plus grands experts du secteur pour que nos thés noirs et verts puissent atteindre cet objectif. Nous sommes déjà proches de notre but!

  • Et nous travaillerons avec nos fournisseurs pour obtenir nos plantes de manière durable, dont beaucoup seront également certifiées "bio", "Fair Wild" ou "Fair for Life".

3. Nous aurons un "sourcing régénératif" d'ici 2030, en commençant par nos propres plantations de thé.

  • Nous travaillons sur la production de thé biologique. Nous avons déjà converti 382 hectares de terres au bio, créant ainsi l'un des plus grands domaines de thé bio au monde.

  • Nous utilisons l'agriculture de précision et les dernières recherches scientifiques pour favoriser une économie circulaire dans la production de thé. Par exemple, aucune matière végétale n'est gaspillée : toutes les tailles et les feuilles vertes qui ne sont pas retenues sont retournées dans les champs pour libérer des nutriments dans le sol.

4. Nous faisons notre part pour la biodiversité

  • Nos plantations de thé abritent une riche biodiversité, dont certaines espèces rares et menacées. Au Kenya, nous consacrons des terres à leur conservation, en créant un réseau de passages pour la faune sauvage.

  • En Tanzanie, notre plantation est proche de la forêt naturelle de Mufindi, situé dans les montagnes Eastern Arc qui constituent l'un des 25 principaux points chauds de biodiversité dans le monde. Nous nous engageons dans sa conservation.

  • Bam! Nous éliminons les pesticides. Nous utilisons une méthode naturelle de lutte contre les maladies sur nos thés noirs et verts. Nous éliminerons complètement les pesticides d'ici 2025.

5. Nous affinons l'utilisation des engrais

  • La santé des sols est une priorité pour nous. En échange, elle contribue à protéger la diversité naturelle du thé, ce que nous réalisons en partenariat avec le Crop Trust.

  • Nous appliquons déjà les engrais avec parcimonie : nos cultures de thé reçoivent juste ce dont elles ont besoin, pas plus.

  • En combinant l'agriculture de précision avec les dernières recherches scientifiques, la technologie et les techniques agricoles holistiques, nous réduisons encore plus l'utilisation d'engrais.